DE SAINT PHALLE Niki

-

Sculpteur-Plasticienne-Peintreniki-de-saint-phalle-portrait-artransfer

1930-2002

Biographie

Niki de Saint Phalle, est née Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, à Neuilly-sur-Seine  le 29 octobre 1930 et morte à San Diego le 21 mai 2002. Il s’agit d’une plasticienne, peintre, sculptrice et réalisatrice de films française.

Son père était propriétaire de la banque familiale avec ses sept frères. Il était devenu directeur de la filiale New-Yorkaise en 1927. Mais suite au fameux “Jeudi Noir”, il perdit toute sa fortune et se résigna à quitter la france pour les Etats-Unis. En 1937, la famille s’installe dans un appartement à New-York, et la jeune Marie-Agnès est envoyée à l’école religieuse du Sacré-Coeur. Elle en sera renvoyée en 1941. Suite à cela, elle rejoint la Brearly School à New-York où elle s’initie à la littérature, découvrant Edgar Allan Poe, Shakespeare et les tragedies grecques. En 1944 Niki peint en rouge vif les feuilles de vigne qui couvrent pudiquement les statues grecques de l’école. La directrice décide qu’elle ne sera gardée qu’à condition qu’elle soit suivie par un psychiatre. Ses parents l’envoient alors en pension à l’école religieuse de Suffren, dans l’Etat de New York. En 1947 Niki de Saint Phalle passe son baccalauréat à la Oldfield School dans le Maryland.

A 18 ans elle décide de quitter le carcan familial et épouse Harry Mathews, un jeune, riche et beau jeune homme. Ils auront deux enfants : Laura (1951) et Philip (1955). Elle se révolte contre le rôle de femme qui lui est destiné, mais elle ne parvient pas encore à s’en détacher.

Fortement perturbée par un père incestueux, elle travaille d’abord comme mannequin pour ‘Vogue’, ‘Life’ et ‘Elle’. Puis elle débute sa carrière artistique, encouragée par le peintre Hugh Weiss

Niki de Saint Phalle n’a pas suivi d’enseignement artistique, mais commence néanmoins à peindre en 1952. En 1953, elle est hospitalisée suite à une grave crise nerveuse. Pendnat ce séjour, elle continue à peindre et apprend progressivement à assuler et à canaliser son agressivité.

En 1961, elle intègre le groupe des Nouveaux réalistes, tout comme Gérard Deschamps, César, Mimmo Rotella, Christo et Yves Klein.  Elle atteint alors son but, devenir une “artiste professionnelle” .

Ce sont Les Tirs, performances durant lesquelles des spectateurs tirent à la carabine sur des poches de couleur, éclaboussant des assemblages de plâtre, qui la rendent célèbre. Elle crée également des ex-voto, puis des Nanas, femmes plantureuses et colorées en grillage, papier mâché et polyester typique de l’art espagnol .

Divorcée de l’écrivain Harry Mathews, elle épouse le 13 juillet 1971, Jean Tinguely, lui-même récemment divorcé de sa femme Eva Aeppli.

Leur collaboration artistique produira notamment le Cyclop à Milly-la-Forêt, la Fontaine Stravinski à Paris, la fontaine de Château-Chinon  et le Jardin des Tarots en Italie. De juin à septembre 1966, elle réalise avec l’aide de Jean Tinguely, Hon/Elle, une femme monumentale de 28 m de longueur sur 6 m de hauteur et de 9 m de largeur, couchée sur le dos avec les jambes écartées au Moderna Museet de Stockholm. Les visiteurs peuvent pénétrer dans la sculpture par son sexe. À l’intérieur, ils peuvent découvrir plusieurs pièces réalisées par l’artiste.

Ses œuvres plus tardives sont également à retenir comme la Fontaine Igor Stravinski à Paris devant Beaubourg, le Jardin des Tarots  en Toscane, ou les Meta-Tinguely en hommage à son mari disparu, mêlent poésie et humour, esprit du jeu et angoisse.

Femme engagée, creative, Nikki de St Phalle a révolutionné l’art contemporain. Elle succombe le 21 Mai 2002 des suites d’une maladie respiratoire liée aux vapeurs toxiques inhalées durant la préparation de ses œuvres à base de résines synthétiques.

Site de l’artiste

Où trouver ses oeuvres?

Galerie Vallois- Paris

JGM Galerie- Paris

Galerie LC- Paris

Opera Gallery

Galerie Goldenberg- Paris

Commentaires et questions

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier !

    Laisser un commentaire

    • Rechercher un artiste