JENKELL Laurence

Bonbon

 Sculpteur Laurence Jenkell

Née en 1965

Biographie

Laurence Jenkell, artiste autodidacte est née à Bourges en 1965. Elle a exercé pendant de nombreuses années dans le domaine de l’hôtellerie de luxe (Hôtel Martinez et Hôtel Hilton à Cannes), avant de se consacrer uniquement à sa passion : l’art. Elle a seulement suivi quelques cours de dessins, peinture et céramique, mais c’est avec la gravure qu’elle va trouver sa voie. Elle découvre la presse qu’elle va utiliser afin de broyer des rouges à lèvres, des fars à paupières et autres cosmétiques. Elle conçoit ainsi toute une série sur les cosmétiques sur divers supports tels que la toile ou la résine à inclusion (technique d’enrobage d’objets dans une masse solide de résine, les objets sont ainsi protégés et conservés par la résine).

Après sa phase cosmétique, Laurence Jenkell va se pencher sur l’étude du bonbon, symbole de frustration pour elle dans son enfance. A partir des années 2000, le bonbon devient son langage artistique. Elle commence tout d’abord par réaliser des toiles avec des glacis de résine inclusion  et des boites de plexiglas. Elle a l’idée de remployer les restes de plexiglas en les faisant chauffer dans un four, ce qui l’amène à créer ses premiers modèles de « Bonbons Wrapping ». Elle va encore plus loin en développant une technique de torsion et de drapé du plexiglas. Chacune de ses créations étant ainsi singulière puisqu’elle ne réalise jamais le même drapé, ni la même torsion. Véritable artiste polyvalente, Laurence Jenkell s’essaye également à la technique de la fonte en aluminium au sable.

Le sujet du Bonbon, inspiration puisée certes dans son enfance mais également dans les tendances actuelles de la mode et du design de notre société de consommation, laisse penser que Laurence Jenkell s’inscrit dans la philosophie du Pop Art et du Nouveau Réalisme.

Elle rencontre un grand succès et ses Bonbons font l’objet de plusieurs commandes : pour le musée Coca-Cola à Atlanta en 2007,  collaboration réitérée en 2011 avec la création d’une oeuvre monumentale pour les 125 ans de Coca-Cola, pour la Coupe du Monde de Rugby en 2007, pour le G20 à Cannes en 2011 où elle conçoit une exposition itinérante de ses Bonbons Géants aux couleurs des drapeaux des Etats présents.

Outre les commandes, son travail est grandement apprécié par les grands collectionneurs tels que François Pinault, Martin Bouygues, Françoise Bettancourt, mais également par les fondations telles que Fondation Datris, KNEIP, Chanel, Cristobal Gabarron, et par divers musées internationaux comme le Musée des Beaux-Art à Calais, le Musée des miniatures à Amsterdam, le Copelouzos Family Art Museum à Athènes.

Ses Bonbons font l’objet de nombreuses expositions très médiatisées. Lors du G20 à Cannes, 55 de ses Bonbons géants sont exposés dans la ville pendant 5 mois, lors des JO à Londres en 2012, ses bouteilles Coca-Cola ADN sont installées au Club France au village Olympique. Elle a également eu la chance d’exposer ses Bonbons géants à la Fondation Gabarron à Valence en Espagne, mais également au Musée des Beaux-Arts de Calais.

En novembre 2012, la 7ème édition du Istanbul Art Fair consacre l’apothéose de son talent, puisque la Gallery Artam Global Art décide de n’exposer que les Bonbons de Laurence Jenkell.

Site de référence

Site de l’artiste

Où trouver ses œuvres ?

Opera Gallery 

Gallery 32 – Tel Aviv

Commentaires et questions

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier !

    Laisser un commentaire

    • Rechercher un artiste