LALANNE

79, rue du Temple- 75003 Paris

SculpteursFrançois Xavier et Claude Lalanne

François Xavier (1927-2008), Claude (1925-)

Biographie

C’est un couple d’artiste, François-Xavier et Claude, qui se cache derrière le nom de Lalanne.

En 1949, François-Xavier Lalanne étudie le dessin, la sculpture et la peinture à l’Académie Julian côtoyant notamment Constantin Brancusi, René Magritte et Salvador Dalí. En 1952, il tient à Paris sa première exposition personnelle de peinture. A partir de 1956, il abandonne la peinture pour la sculpture. Il mènera sa carrière de sculpteur avec sa femme Claude, qui elle, a suivi les cours de l’Ecole des arts décoratifs de Paris, même si chacun créé également des œuvres de manière indépendante. Ils signeront ensemble entre autres le jardin des Halles à Paris.

La première exposition de leurs travaux communs intiutlée « Zoophites » aura lieu en 1964 à la galerie de Jeanine Restany. S’inscrivant dans la démarche des Nouveaux Réalistes et des Surréalistes, François Xavier y expose le « Rhinocrétaire », un rhinocéros bureau en laiton (ce qui n’est pas sans rappeler l’obsession de Dali pour les rhinocéros), tandis que sa femme Claude expose « Choupattes », mi-chou mi-animal. Alexandre Lolas, galeriste et fervent protecteur des surréalistes et des nouveaux réalistes, prend sous son aile le couple Lalanne, suite à cette exposition.

François-Xavier Lalanne est d’abord connu pour ses sculptures d’animaux, domestiques (moutons) ou sauvages (rhinocéros), animaux qu’il a également traités par l’intermédiaire de l’estampe. Ses créations reflètent un bestiaire espiègle, faisant référence dans leur forme aux sculptures de l’Egypte antique, de Pompom et de Brancusi. Tandis que Claude en utilisant l’empreinte, le moulage et la galvanoplastie (reproduction d’oeuvres sculptées à partir de moules non conducteurs), réalise des oeuvres plus intimes et baroques.

Le couple Lalanne aborde la sculpture sous l’angle de la fonctionnalité. En effet, tous deux tentent de désacraliser cet art, en le rendant utile, touchable, maniable. Ainsi les deux artistes confrontent avec beaucoup d’humour leurs sculptures animales aux formes très identifiables pour tous, aux règles de l’art décoratif : des moutons deviennent sièges ou banquettes, un hippopotame une baignoire, un babouin une cheminée, un rhinocéros et un âne des bureaux, etc.

 Dans les années 1950, François-Xavier décore la nouvelle boutique de Dior avenue Montaigne, avec le jeune assistant Yves Saint-Laurent. 

En 1976, Serge Gainsbourg choisit comme titre et photo de pochette d’un de ses albums ceux d’une des sculptures de Claude Lalanne, « L’Homme à la tête de chou ». Il fait réaliser des moulages de certaines œuvres par l’Atelier de Michel Lorenzi.

L’originalité et le talent dont le couple fait preuve, séduisent les plus grands collectionneurs tels que les Rothschild, les Noailles ou encore Yves Saint-Laurent. Pour ce dernier, Claude réalisera le buste du mannequin Veruschka, vêtue d’une cuirasse et d’un drapé, qui charmera tant le public que la collection Haute couture de l’automne 1969 d’Yves Saint-Laurent remportera un franc succès. Le couturier fasciné par le talent du couple Lalanne, leur confie également l’aménagement de quelques pièces de son appartement : François-Xavier créé un bar et des Oiseaux en marbre, et Claude une série de miroirs.

C’est un véritable succès que le couple Lalanne remporte auprès du public, puisque même l’Etat a acquis plusieurs de leurs oeuvres.

Le Mobilier National et la Manufacture de Sèvres ont régulièrement fait appel au couple pour réaliser des créations originales.

Les Lalanne ne se sont pas cantonnés aux sculptures-mobiliers, puisque dans le monde entier, de Paris à Tokyo en passant par Los Angeles, on peut découvrir des sculptures colossales de ce couple d’artistes.

Site de réfénce

Site de la galerie JGM

Où trouver ses oeuvres?

JGM Galerie

79, rue du Temple- 75003 Paris

 

 

Commentaires et questions

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier !

    Laisser un commentaire

    • Rechercher un artiste