LAZAREFF Alexandra

Mentor bronze

Sculpteur

 

Biographie

Originaire de Kiev, Alexandra  Lazareff a passé toute son adolescence en Australie, c’est à cette époque qu’elle a reçu une éducation artistique et culturelle inspirée du modèle anglo-saxon. Le théâtre, le cinéma et les autres arts étaient ses futures sources d’inspiration en lesquelles elle a recherché une forme artistique pour exprimer sa personnalité impétueuse et charismatique

Après des allers-retours entre l’Australie et la France, années pendant lesquelles l’artiste travaille en tant que jeune artiste cosmopolite, elle décide finalement de se lancer dans la « peinture de portrait » à Paris ; elle sera d’ailleurs très reconnue dans le milieu parisien, qui lui commande des portraits tels Aznavour, Ira Fürstenberg, Michel Simon. , Sir Ronald Walker Cependant las de cette frénésie et de la facilité, Alexandra se contraint à rechercher de nouvelles pistes artistiques, elle décide de se lancer dans cette discipline si difficile qu’est « la sculpture ». Ses travaux sont exposés dans les galeries les plus prestigieuses de Paris et dans des musées et centres Français en Italie, Allemagne, Belgique et Etats-Unis. Elle s’isole dans un vieux  moulin  de Toscane, ce qui lui permet de sculpter dans ce « laboratoire » des formes animalières très originales, où la prédominance des éléments mécaniques incombe à toutes ses sculptures. L’artiste offre un second souffle de vie à ces boulons, rouages qu’elle sublime et met à l’honneur. Il se dégage une force « primitive infinie » de cette galerie de figures à la plastique imaginaire et symbolique.Tout est ordre, équilibre et justesse, Alexandra travaille ses animaux de bronze quasiment de façon charnelle, certaines pièces réclament des années de travail. Le résultat est là, Alexandra nous emporte avec elle dans son arche de Noé imaginaire loin derrière notre quotidien …

« La véritable sculpture est une famille de belles formes groupées toutes ensemble et souriant à l’éternité ». Mais comment y parvenir ? Par « un amour désespéré », seul un tel amour est capable d’imprimer aux objets une force nouvelle d’émotion. Nous sommes dans le monde de l’émotion. L’objet doit être un réceptacle d’émotion. Nous sommes dans le monde de l’émotion et non celui de la raison. Qu’est-ce que l’émotion, sinon la puissance irradiante, sans cesse suspendue entre le repos et la vibration, qui pénètre tout et transforme tout ? Le Langage de la sculpture est un néant prétentieux s’il n’est pas composé de mots d’amour et de poésie ».  Alexandra LAZAREFF

Site officiel

site de l’artiste

Où trouver ses œuvres ?

Galerie Ariel Sibony

24 place des vosges – 75003 Paris

Galerie Tony Rocfort

3 Avenue Pavie

44500 La Baule

Commentaires et questions

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier !

    Laisser un commentaire

    • Rechercher un artiste