RUBINSTEIN Nicko


SculpteurNicko-Rubinstein-2003-artransfer

Né en 1964

Biographie

Nicko Rubinstein est né le 21 Avril 1964 à Paris. C’est un sculpteur français qui vit et travaille actuellement à Marseille.

Après un diplôme d’ingénieur géologue, Nicko Rubinstein décide de se consacrer à la sculpture. Il intervient ainsi dans les domaines de la publicité et du  cinéma à Paris. C’est en 1991 qu’il choisit la sculpture animalière comme pour illustrer une quête spirituelle de l’universel où homme et animal se mêlent étroitement. La formation scientifique de Rubinstein se ressent dans les transparences du plexi-verre où jouent les squelettes. Qui mieux que l’artiste peut expliquer cette oeuvre animalière précise et sensible?

« L’animal exploré est le reflet de nos passions, nos humeurs, nos angoisses, nos douleurs, nos joies. Il porte en lui la dimension spirituelle de l’universel, où il se mêle étroitement à l’homme. C’est pourquoi, je privilégie la sculpture animalière.

Toutes les mythologies s’en sont servi pour parler de l’humanité. La représentation des évangélistes en est un bon exemple :
Matthieu – l’ange/ homme, Luc – le taureau, Marc – le lion, Jean – l’aigle.

Je veux créer un bestiaire fantastique où les animaux transformés et détournés sont porteurs de messages Je souhaite apporter à la représentation animale une force nouvelle qui donne paradoxalement à l’humain toute sa dimension et produire des pièces faciles d’accès, voire ludiques, mais ouvertes à l’imaginaire et aux symboles.

Mes œuvres sont découpage, association, éclatement, transformation, juxtaposition de modes de représentation, utilisation de matériaux divers… Je découpe l’indécoupable, j’associe l’indissociable, pour apporter une dose de fantaisie, d’irréalité réaliste. Une réflexion sur la complexité de la nature et des rapports que nous entretenons avec elle : un animal morcelé, réassemblé qui n’est pas que forme, mais aussi structure, mécanique, mouvement, énergie, entropie.

Mes sculptures ne représentent pas uniquement un animal hybride et reconstruit, mais des histoires ouvertes à l’imaginaire. Cette volonté de redonner du sens me conduit à lier intimement support et animal où s’interpénètrent informations et symboles.

Ces animaux  » trafiqués « , transformés, mi-réels, mi-imaginaires, obéissent à la précision scientifique et au réalisme, ils mêlent parties charnues, squelettes et structures. C’est une manière de mettre en scène avec humour le mystère de la vie de la mort, et de donner à voir la dualité existentielle qui nous fascine. C’est la volonté d’offrir à chacun l’envie de réfléchir à la place et à la fonction de l’animal dans notre société : animal-symbole, animal-image,… animal tout court. »

Site de référence

Où trouver ses oeuvres?

Galerie Arcturus- Paris

Commentaires et questions

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier !

    Laisser un commentaire

    • Rechercher un artiste