WARHOL Andy

Marylin

Peintre-Plasticien-Réalisateur…andy-warhol-portrait-artransfer

1928-1987

Biographie

Andy Warhol est né le 6 Août 1928 à Pittsburgh et mort à New-York le 22 Février 1987. Il s’agit d’un artiste américain , chef de file du mouvement pop-art. Peintre, producteur musical, réalisateur de films, vedette holywoodienne, Andy Warhol jouit d’une renommée internationale. Warhol est le sujet de nombreuse expositions, livres et films depuis sa mort, reconnu comme l’un des artistes majeurs du XX ème siècle.

Andy Warhol est né de parents ruthènes originaires de Mikova, en Slovaquie. Il est le quatrième fils de la famille. Son père, Ondrej Varhola, en américain Andrew Warhola, émigre aux Etats-Unis en 1914. Sa mère Julia n’arrive qu’en 1921.

En 1933, il débute sa scolarité à l’école primaire. En 1937, Andy Warhol tombe malade  et est atteint de la maladie de la danse de Saint Guy. Obligé d’être alité durant sa maladie, il a peu d’amis. Il tisse ainsi un lien très fort avec sa mère avec qui il passe la majorité de son temps. Andrew dessine, écoute la radio et collectionne les photos de stars de cinéma. Warhol accorde une place importante à cette pédiode dans son développement personnel et celui de ses goûts. Après trois ans de maladie, il perd son père à l’âge de 14 ans en 1942. Il est diplômé en 1945.

Il entre alors au Carnegie Institute of Technology à Pittsburgh. Il y obtient le Bachelor of Fine Arts en 1949. Il adopte alors la technique du dessin tamponné. La même année, il déménage pour New-York où il commence à travailler en tant que dessinateur publicitaire pour Glamour. Il signe pour la première fois en tant qu’Andy Warhol. Par la suite, il travaille pour Vogue, Harper’s Bazaar, crée des croquis pour la marque de chaussures I. Miller et décore des vitrines.

En 1952, la Hugo Gallery de New-York organise sa première exposition personnelle. Andy crée alors les costumes d’une troupe d’une théâtre entre 1953 et 1955. Il commence à se créer un personnage doté d’une chevelure blonde platine. Andy Warhol, l’artiste homme d’affaire est né. En témoigne cette citation « J’ai commencé dans l’art commercial et je veux terminer avec une entreprise d’art… être bon en affaire, c’est la forme d’art la plus fascinante… gagner de l’argent est un art, travailler est un art, et les affaires bien conduites sont le plus grand des arts » 

A partir de 1955, il réalise de nombreuses publicités. Ainsi, sa publicité pour Miller obtient la médaille du Thirty Fifth Annual Art Director’s Club Award’s. il obtient un autre prix pour ses publicités, l’Art Director’s Club medal en 1957. Il fonde finalement la même année une société gérant les commandes publicitaires.

C’est en 1960 qu’il réalise ses premiers tableaux en s’inspirant des comics comme le fait Roy Lichtenstein. En 1962, les deux hommes participent avec les nouveaux réalistes français à l’exposition The New Realists à New York. Il peint ses fameuses boîtes de soupes, et réalise ses premières premières  sérigraphies sur les stars holywoodiennes.

L’artiste réalise par la suite ses séries sur la mort et sur les catastrophes. Puis, suite à une commande du magazine Harper’s Bazaar, il entame une série de portraits d’acteurs, célébrités, musiciens et personnages du monde de l’art en les faisant poser dans un Photomaton. En janvier 1964, Warhol est l’instigateur d’une petite révolution sur le monde de l’art. Il ouvre la Factory  sur la 47e rue. C’est une sorte d’atelier artistique qui sert en même temps de studio d’enregistrement pour ses œuvres cinématographiques. C’est également un lieu de rencontre pour son entourage. Il y tourne plusieurs films expérimentaux, largement improvisés, qui n’ont ni sujet ni scénario. À la manière de ses toiles, ces films avancent par  la duplication d’un même motif, comme dansSleep où l’on voit le poète Giorno  dans son sommeil pendant cinq heures et 21 minutes . Warhol filme des plans fixes de son modèle dans des axes de prise de vue différents, ces plans muets étant par la suite dupliqués.

Sa première exposition européenne exclusive en 1964. Warhol crée Thirteen Most Wanted Men pour l’exposition universelle de New York. Oeuvre jugée choquante à l’époque car elle représente de vrais crimininels. Elle est ainsi recouverte d’un drap noir. C’est également à cette époque qu’il commence à sérigraphier en 3D en reproduisant des boites de Ketchup Heinz et des tampons à récurer.

En 1965, Warhol annonce officiellement qu’il veut se consacrer uniquement au cinéma. ( ce qu’il ne fera jamais….) Il lance un film ambitieux entre 1966 et 1968 sur les Velvet Underground. Il devient leur producteur. Le groupe se produit ainsi souvent à la Factory.

En 1969 sortent les premiers exemplaires du magazine Interview largement influencé par le milieu underground de l’époque. Ce magazine laisse une empreinte indélébile dans le monde de la presse et inspirera entre autres les Inrockuptibles.

Warhol fait un retour remarqué à la peinture en 1972. Il réalise ainsi de remarquables portraits sérigraphiés comme ceux, célèbres, de Mao Zedong, revient à ses motifs les plus fameux comme les boites de soupe….

Pendant ses dernières années, Warhol endosse un dernier rôle, celui de mécène. Il use ainsi de sa notoriété pour mettre en avant de jeunes artistes New-Yorkais comme Basquiat ou Keith Haring. Il meurt à New York le 22 Février 1987 d’une attaque cardiaque survenue après une a priori banale opération de la vésicule biliaire.

Warhol reste incontestablement le roi du pop art, cette forme d’art expérimentale que beaucoup d’artistes se sont appropriés indépendamment les uns des autres. Surnommé the Pope of the Pop » , le« Pape du pop » par ses contemporains, l’artiste laisse derrière lui une oeuvre impressionnante, des techniques uniques et des thèmes originaux.

Ses figures favorites sont les noms de marque déposés, le symbole du  dollar ou les visages de célébrités. Le ton dans l’oeuvre de Warhol est à la fois populaire et iconoclaste, il s’inspire largement de la culture populaire. Un jour, ses amis lui suggèrent de peindre la chose qu’il adore le plus au monde. C’est ainsi qu’il en vient à peindre les fameuses conserves Campbell’s Soup. Ce sra le thème le plus utilisé et détrouné par Warhol.

Les thèmes fondamentaux chez Warhol sont l’image, son pouvoir dans une société profondément consumériste et son lien avec la mort. Dans l’oeuvre de Warhol,  la répétition se rapporte souvent à son exténuation. Le choix des sujets est également en rapport avec cette obsession de la mort. Cela se voit dans ses toiles célèbres notamment celles de Marylin Monroe (peinte après sa mort) ou de Liz Taylor (peinte alors que l’actrice était gravement malade).

Où trouver ses oeuvres?

Galerie Michael Haas- Berlin

Galerie Luhring Augustine- New-York

Galerie Brugier- Rigail- Paris

Galerie Thaddeus Ropac- Paris

Galerie d’art Elysées Bartoux- Paris

Opera Gallery

Galerie LC- Paris

Galerie 32- Tel Aviv

Commentaires et questions

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier !

    Laisser un commentaire

    • Rechercher un artiste