Guide n°4 – Les points à vérifier avant d’acheter une œuvre d’art sur Internet

De nombreux acheteurs souhaitant investir dans l’art ou les objets de collection ont désormais recours aux sites de vente en ligne pour faire leurs acquisitions. Mais cette pratique n’est pas sans risque, si bien que l’acquéreur doit effectuer un certain nombre de vérifications avant de conclure la vente. Voici les principales précautions à prendre.

Les points à vérifier concernent les caractéristiques du bien d’une part, et celles du vendeur d’autre part.

Les caractéristiques du bien

Caractéristiques et authenticité de l’œuvre

Le prix de vente de l’œuvre dépendra principalement de son degré d’authenticité. L’acquéreur doit donc réunir un maximum d’informations sur les caractéristiques de l’objet. A ce titre, la description du bien par le vendeur doit être suffisamment claire et précise. Une présentation floue ou parcellaire de l’objet doit éveiller la vigilance de l’acquéreur. Ce dernier ne doit pas hésiter à prendre contact avec le vendeur afin de lui poser un maximum de questions sur le bien mis en vente (artiste, époque, provenance, etc.).

C’est en se fondant sur ces critères que la valeur de l’objet pourra être appréciée de façon juste. Pour avoir une idée approximative du prix de vente et s’assurer que le montant proposé n’est pas excessif, l’acheteur peut notamment se fonder sur des sites publiant les résultats de ventes aux enchères afin de comparer les prix de vente des œuvres similaires à celle qui l’intéresse.

Sur  ARTransfer un travail de modération est fait afin que le prix de vente  fixé par nos vendeurs corresponde bien à la valeur réelle de  l’œuvre proposée. De plus, des caractéristiques très précises sont demandées à nos vendeurs concernant l’œuvre déposée lors de son enregistrement.

Vérifier l’état du bien

Le prix de vente dépend également du degré de conservation du bien. Du fait de la distance entre l’acheteur et l’objet, des précautions particulières doivent être prises par l’acquéreur afin que celui-ci puisse s’assurer du bon état de l’œuvre mise en vente. Des demandes d’informations sur la conservation du bien ainsi que des photographies supplémentaires peuvent suffire pour des ventes d’un montant relativement faible. En revanche, lorsque le prix de vente atteint des sommes de plusieurs milliers d’euros, il est vivement conseillé à l’acheteur de prendre la peine de se déplacer directement sur place pour vérifier l’état de l’objet avant de s’engager.

Les caractéristiques du vendeur

L’anonymat d’Internet n’est pas propice à un climat de confiance entre un acheteur et un vendeur, et en particulier dans le domaine du marché de l’art. Pour pallier à ces inconvénients, notre site met en place un système de notation et de followers  permettant d’évaluer la réputation d’un vendeur ou d’un acheteur. Bien que ce dispositif ne soit pas fiable à 100 %, il permet néanmoins à l’acheteur d’évaluer approximativement le crédit à accorder au vendeur, et inversement

Commentaires et questions

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier !

    Laisser un commentaire