Arman - Coupe violon, 1962

Soyez le premier à poser une question “Coupe de violon”

ARMAN

Coupe de violon

Oeuvre vedette

Année de création 1962

Arman réalise après ses colères, des coupes. Ici le violon est découpé de manière méthodique, ordonnée, les différents éléments étant disposés sur un panneau de bois.

Arman se livre à une archéologie de l’objet, on en voit autant les mécanismes intérieurs que l’apparence.

L’objectif de l’artiste est de faire voir au public l’envers de ces objets. A travers cette destruction d’instrument de musique, Arman cherche à dénoncer le fait que le genre de public intéressé par ces instruments est un public ayant une culture « élitique » (c’est à dire pour lui, la bourgeoisie), qui sont intéressé par la culture, mais c’est un public qui n’est pas ouvert à toute la culture.

Arman démontre que lui et le mouvement des Nouveaux Réalistes auquel il adhère sont ouvert d’esprit quant à la culture. A l’inverse d’un Duchamp qui sacralise un objet de la société industrielle (un urinoir entre autres), ici Arman dégrade un objet, dans but plus politique.

Caractéristiques de l'oeuvre

Courant artistique Nouveau Réalisme Artiste ARMAN
Statut Oeuvre vedette