Klein - Grande anthropométrie bleue, hommage à Tennesse William, 1960

Soyez le premier à poser une question “Grande anthropométrie bleue, Hommage à Tennessee Williams ”

KLEIN Yves

Grande anthropométrie bleue, Hommage à Tennessee Williams

Oeuvre vedette

Année de création 1960

Yves Klein va réaliser une série d’anthropométries, qui sont l’appropriation d’une idée par l’artiste pour la rendre perceptible.

C’est le protocole de réalisation qui importe : dans une pièce, Yves Klein tend une toile sur un mur, un gros bac d’IKB est ouvert, et des jeunes femmes nus vont se tremper dans la peinture avant de se jeter sur la toile. Il s’agit d’un rapport direct du modèle à l’oeuvre, ces femmes étant des pinceaux vivants. Les oeuvres réalisées ne sont pas des nus représentatifs mais des empreintes de corps nus, le bleu développant une sorte de canon. On revient à cette espèce d’icônes du nu qui revient  à se représenter l’idée de la beauté. Le médium c’est le corps féminin et non le pinceau. L’artiste se détache du processus, il n’est plus créateur, mais devient ordonnateur.

La plupart de ses anthropométries sont réalisées devant un public. Par exemple en mars 1960, il fait une anthropométrie dans une galerie d’art contemporain où il va présenter trois modèles avec sa symphonie mono ton (une note est jouée en continue) en fond sonore. Ce qui est fondateur c’est le principe de création. Les anthropométries sont une stratégie de peinture, Klein indique à ses modèles non pas une pose mais un acte.

Ici dans sa « Grande anthropométrie bleue », il rend hommage à Tennessee Williams et plus particulièrement au film « Soudain l’été dernier » de Mankievitch qui est une adaptation du roman de Tennesse Williams. Dans les anthropométries, l’image du corps devient abstraction, c’est pourquoi Klein décide de rendre hommage à cette histoire, où il y a du désordre. Elisabeth Taylor qui incarne le rôle principal, se coupe avec une boîte et se lacère le corps. Dans l’oeuvre de Klein, il y a une traînée dynamique, il s’agit d’une composition forte.

L’artiste va trouver un équivalent avec l’or, en faisant des anthropométries dorées, représentant le désir absolu du corps, la résurrection, la promesse d’éternité, mais c’est également la mesure du corps humain.

Caractéristiques de l'oeuvre

Courant artistique Nouveau Réalisme Artiste KLEIN Yves
Statut Oeuvre vedette