dubuffet

Soyez le premier à poser une question “Le lit I”

DUBUFFET Jean

Le lit I

Oeuvre vedette

Année de création 1964

Le lit I appartient au cycle le plus long et le plus original du travail de Dubuffet, L’Hourloupe (1962-1974).

Le Lit I, qui est issu de la première phase de L’Hourloupe, s’apparente encore au tableau de chevalet. Dubuffet s’empare cette année-là des objets du quotidien (ciseaux, brouette, machine à écrire …) pour les faire entrer dans L’Hourloupe, renouvellant abruptement l’art de la nature morte.

Née du hasard de griffonnages hachurés réalisés lorsqu’il parle au téléphone, l’idée prend de l’ampleur pour donner naissance à des peintures en forme de puzzle, à l’instar du Lit I. L’œuvre est constituée d’un réseau sinueux de cellules mouvantes, sorte de labyrinthe où fond et forme sont indissociables. Toute hiérarchie est abolie. Le dessin net, cloisonné sur fond blanc, fait naître des surfaces soit striées de traits rouges ou bleus, soit laissées en blanc. Le tout sur un fond noir qui a les allures d’un rideau de théâtre.

En résulte un spectacle hallucinatoire qui place le spectateur devant un monde sans repères, apparentant l’organisation du Lit I à une parfaite entreprise de désorientation.

Dubuffet évacue la reproduction fidèle de l’objet pour laisser place à l’invention dans une logique de création qui n’admet pas de limites.

Initiée en 1962, « cette grande affaire de L’Hourloupe » pour reprendre les termes de l’artiste, se poursuivra jusqu’en 1974. Dubuffet s’entiche d’un langage pictural qu’il mènera à son terme, à travers une création abondante et variée qui embrasse le dessin, la peinture, la sculpture, l’architecture et le théâtre, jusqu’à constituer une œuvre en soi.

Caractéristiques de l'oeuvre

Technique Peinture Courant artistique Art brut
Artiste DUBUFFET Jean Style Abstrait
Statut Oeuvre vedette