Andy Warhol - Ten Lizes, 1963

Soyez le premier à poser une question “Ten Lizes”

WARHOL Andy

Ten Lizes

Oeuvre vedette

Année de création 1963

Andy Warhol a exploité une autre figure iconique des mass média : Liz Taylor, avec notamment cette oeuvre « Ten Lizes » qui manifeste le fanatisme. Cette répétition renvoie aussi à la notion de collection via l’accumulation de mêmes images. Il s’agit pour Andy Warhol de montrer l’appauvrissement des vies qui ne tournent qu’autour d’un seul intérêt.

Lorsqu’Andy Warhol réalise cette oeuvre, Liz Taylor vient juste d’interpréter Cléopatre au cinéma. Si de gros moyens ont été mis à la disposition de ce film, les critiques n’ont pas été à la hauteur des investissements. En effet le film est mal accueilli par le public, qui trouve Liz Taylor un peu trop grasse et trop payée. L’oeuvre d’Andy Warhol ne se situe donc pas dans un environnement médiatique favorable à Liz Taylor, mais au contraire bien critique à son égard.

Il utilise un cliché officiel commandé par la Columbia Picture non pas pour Cléopatre, mais pour le film « Souviens toi l’été dernier » sorti en 1959, où Liz Taylor a été glorifiée.  Ainsi Andy Warhol invite le public à comparer les traits de l’artiste dans ce portrait glamour avec la réalité (juste avant son rôle de Cléopatre, Liz Taylor a été victime d’une pneumonie, et elle aurait pris quelques kilos suite à la maladie), en démontrant que les médias rejettent la prise de poids !

Comme toujours, Andy Warhol met en évidence les traits essentiels du visage de la star, sur sa sérigraphie : traits des sourcils, nez fin, chevelure brune. La forme acquiert une plus grande efficacité visuelle, toujours dans l’intention d’atteindre son idéal d’objectivité. Pour Andy Warhol, la perfection serait la représentation à l’identique, la séparation de l’image avec ses signifiants pour ne garder que l’apparence, l’image pure.

Il y a toujours un contre courant à ce postulat : la reproduction en sérigraphie d’une même image ne satisfait pas entièrement à l’exactitude de la représentation, puisqu’il y a des différences dans les images avec les jeux d’encre. La peinture est composée sur le modèle d’un phonogramme, ce qui est un parallèle entre la peinture et les schémas cinématographique qu’Andy Warhol affectionnent.

Caractéristiques de l'oeuvre

Courant artistique Pop art Artiste WARHOL Andy
Statut Oeuvre vedette